Le blog
Saison 2012-13 : La mémoire
21
juin
Vous allez rencontrer une belle et rouge tomate

Alors que le ciel n’arrive pas a se décider entre pluie et soleil en cette journée de samedi, je retrouve le groupe Doc en Stock afin d’assister à la préparation pour la dégustation de cuisine moléculaire. Rendez-vous donc à l’EPSCI (l’école supérieure de physique et chimie industrielle) de Paris.
C’est dans une bonne ambiance générale que l’on se démène, armé d’instruments de cuisine plutôt inhabituels : pipettes, seringues, béchers, bassines et tubes. On retrouve plus le genre du jeu Le Petit Chimiste que l’ambiance d’un restaurant mais des indices trahissent l’activité réelle qui se déroule sur toutes ces tables : sirops, champagnes, tomates et sucre.

En témoigne le chaos et la disposition anarchique de tous ces ustensiles et ingrédients.

On prépare des billes aromatisées au sirop de menthe, framboise ou même fraise à l’aide de pipettes et bassines de calcium et d’eau. On m’explique – étant une novice dans le domaine – la réaction chimique qui permet d’obtenir ces perles colorées et gouteuses.

Alors que certains préparent des spaghettis faites de concentré de tomates et que d’autres s’activent à la préparation de tomates cerises gélifiées au gaspacho, on me demande de mettre la main à la pâte. C’est ainsi que moi aussi me retrouve assise à la table essayant – tant bien que mal – de fabriquer mes petites billes de couleur comestibles.

Après quelques heures de préparation voilà le groupe Doc en Stock parfaitement prêt à affronter vents et pluie (ou presque) pour faire déguster aux passants l’aboutissement d’un travail collectif.

Nous sommes plutôt chanceux et lorsque nous arrivons au lieu le plus adéquat (à l’abri de la pluie mais à la vue du promeneur), nous installons la table et Monsieur Tomate enfile son costume.

Comment résister à cela ?

Les gens semblent intrigués, certains osent s’arrêter et poser des questions alors que d’autres continuent leur chemin en lançant des regards inquiets à M. Tomate. Mais comme la foule attire la foule, le tout-venant finit par se laisser tenter et les dégustations peuvent enfin commencer. Le groupe Doc en Stock arrive à convaincre, on fait faire le questionnaire et les gens semblent enthousiastes. « La tomate et vous » est un sujet bien plus enthousiasmant qu’il n’y parait.

Il faut croire qu’aujourd’hui Monsieur Tomate n’est pas le seul dans les rues parisiennes et ces amis du monde imaginaire les kangourous et Dipsy sont venus lui rendre visite.

Avez-vous déjà vu un Télétubbies goûter de la nourriture moléculaire ?
Maintenant oui.

C’est donc dans cet ambiance singulière et dans l’enthousiasme général (et sous un ciel de plus en plus menaçant) que l’on finit par remballer le matériel.
Quelle meilleure période que l’été pour être une tomate ?

3 commentaires

  1. Ronan JAMES dit :

    Merci Annabelle de nous avoir suivi pour cette folle restitution du samedi 18 juin. C’est génial de revoir tout ça en images ! Elle est super la photo avec les billes d’alginate à la fraise et la tomate au milieu ;)

  2. Tom Hate dit :

    Un vrai bogoss ce SUPER TOMATE !!!
    Bravo à l’auteur pour l’article :-D

  3. Caro dit :

    Malgré un grain ou deux, pas de gros pépins dans notre aprèm à la tomate !
    Spéciale dédicace à Super-Tomate, mon super-héros à moi qui vole au secours des légumes opprimés, et qui est plus sexy que superman, Spiderman et Batman réunis ;-)
    Merci à l’auteur pour cet article !!

Poster un commentaire